Méthodologie

Un win-win grâce aux dialogue et compréhension

Chaque trajet de médiation est unique et demande un travail sur mesure. Les participants restent à tout moment maîtres de leur trajet de médiation. Ils définissent le rythme. Ils contribuent à sa réussite.

Van Gompel Mediation s’engage au soutien actif et impartial par le biais d’une méthodologie unique. Celle-ci s’appuie sur deux fondements. Il appartient d’une part au médiateur de faciliter le dialogue entre les participants par toutes les techniques de communication possibles. D’autre part, l’objectif est de fournir aux participants des informations sur les différents aspects de leur litige (juridique, économique, autre), pour qu’ils le comprennent entièrement.

Phase 1 : dialogue renouvelé

Lors de cette phase, les participants reprennent leur dialogueCette phase contient au minimum trois tours :

  • un premier entretien commun entre le médiateur et les participants ;
  • un entretien individuel entre le médiateur et chaque participant séparément ;
  • un tour d’évaluation lors duquel les intérêts et aspirations des participants sont définis et analysés.

Phase 2 : audit juridique et économique du différend

Pendant l’audit juridique, les participants, assistés de préférence par leur propre conseil juridique, analysent, avec le médiateur, leur position juridique sur base de la législation et de la jurisprudence en vigueur. L’accent est plutôt mis sur les faiblesses/menaces afin d’obtenir une estimation réaliste des chances de succès auprès d’un tribunal classique.

Pendant l’audit économique, les participants, assistés de préférence par leur expert-comptable, examinent le coût économique d’une éventuelle escalade de leur différend. L’accent est mis notamment sur le maintien des opportunités/chances réciproques et le coût d’une procédure judiciaire excessive.

Phase 3 : passer vers une solution

Les informations reçues des phases précédentes formeront normalement les germes d’un accord équitable pour chaque participant. En cas de succès, les accords conclus seront établis dans une convention de médiation. Cet accord sera préparé et co-signé par le médiateur et puisse être homologué par le tribunal, si les participants le souhaitent.